Naissance

Les premières heures des caisses locales de Crédit Agricole, instaurées par la loi Jules Méline.

Au départ : l’agriculture

Notre nom ne laisse pas de place au doute ! Dans les premières années, l’offre est d’abord exclusivement destinée aux agriculteurs. Il s’agit de leur proposer des avances sur leurs récoltes pour leur permettre de vivre mieux.

L’activité s’étoffe ensuite pour leur permettre d’acheter du bétail et de s’équiper, ce qui suppose cette fois-ci des prêts à long terme.

Aujourd’hui, une filière entière lui est encore dédiée.

Du local au national

Le groupe devient national sous la forme de l’Office national du Crédit Agricole. En 1926, il devient la Caisse nationale du Crédit Agricole.

Aujourd’hui, nous sommes le 1er réseau bancaire en France.

La banque s’ouvre à l’international

La Caisse nationale de Crédit Agricole, devenue Crédit Agricole SA, renforce ses activités sur les marchés financiers et l’international.

Aujourd’hui, nous sommes présents dans 52 pays.

.

Place à d’autres secteurs …

Le Crédit Agricole s’adapte alors aux villes et se diversifie vers l’agroalimentaire, la ruralité, l’artisanat, l’habitat puis l’ensemble des secteurs économiques.

Aujourd’hui, nous sommes le 1er financeur de l’économie française .

…et aux particuliers

À cette époque, la banque se fait aussi un nom chez les particuliers, qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers elle.

Aujourd’hui, 1 personne sur 3 est au Crédit Agricole en France !

Les débuts de la bancassurance

Le Crédit Agricole se lance dans l’assurance-vie avec Predica et dans l’assurance-dommages avec Pacifica.

Aujourd’hui, nous sommes le 1er gestionnaire d’actif européen.

.
.

Arrivée en Bourse

Évènements majeur ! Pas question pour autant de tourner le dos à nos valeurs fondatrices, nous restons détenus majoritairement par les Caisses Régionales, comme le prévoient les statuts mutualistes du groupe.

Solidarité et éthique sont deux valeurs fondamentales.

Absorption du Crédit Lyonnais

Depuis 2005, il est devenu le LCL.

 

Notre organisation
une banque coopérative

Le Crédit Agricole s’est construit de façon décentralisée en s’appuyant sur l’initiative locale et l’autonomie des Caisses régionales. Salariés, élus et dirigeants : ce sont eux qui font le succès de ces sociétés coopératives.

1 client sur 4 est sociétaire

Soit 9 millions de sociétaires, qui se partagent sous forme de parts sociales le capital des 2471 caisses locales.

Notre fonctionnement ? Démocratique !

Ce sont bien les sociétaires qui désignent chaque année leurs représentants : 32 000 administrateurs qui portent leurs idées et leurs choix dans le groupe.

39 Caisses régionales, banques régionales coopératives

Les Caisses régionales ont un rôle central, puisqu’elles assurent les fonctions commerciale, bancaire, financière et logistique du Crédit Agricole. Chaque Caisse régionale est une entreprise indépendante, mais toutes portent les valeurs mutualistes du groupe.

La Fédération nationale du Crédit Agricole (FNCA)

C’est l’instance de réflexion des Caisses régionales, le lieu où sont prises les grandes orientations du groupe : on la qualifie de « Parlement des Caisses régionales ».

Crédit Agricole SA

Cette filiale des Caisses régionales, à travers la holding SAS Rue La Boétie, est la banque centrale et l’organe central qui garantit l’unité financière du groupe. Elle coordonne les stratégies des filiales spécialisées du groupe en France et à l’international.